Carbios : la promesse d’un plastique 100 % recyclable à l’infini

Et l'actioon stagne depuis des mois avec que le procédé est révolutionnaire, plein de partenariat, et des pénuries de pétrole.

Des chercheurs ont créé une « super enzyme » en combinant deux enzymes d'une bactérie mangeuse de plastique. Cette dernière, optimisée pour dégrader le PET, pourrait servir à décomposer les matières mixtes difficiles à recycler comme les vêtements synthétiques.

via Futura-sciences : lire l’article source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.