Au pays des ados shifteurs

C'est assez flippant car la personne construit dans sa tête une réalité sans rien pour la contredire. Soit-disant elle a des conversation "enrichissante" sauf que le contexte reste son cerveau (connaissance, culture, etc …)

Recluses dans leurs chambres, deux adolescentes, Emma et Clara, racontent comment elles s'envolent dans des mondes parallèles, par le biais d'une pratique proche de l'auto-hypnose : le shifting. De TikTok à Poudlard, l'imaginaire fait voyager.

via Chrome : lire l’article source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.