Table Connectée, Pions et VTT

Voici un petit mashup entre mon projet de Virtual BattleMap et une des mes Tables Connectée afin de tester différentes approches de « pion connecté » en attendant de pouvoir intégrer mes Pixels Electronic Dice. Les screenshots sont réalisés sur une des cartes de Cze and Peku avec les pions de Paper Forge.

La BattleMap

J’ai ajouté quelques nouvelles fonctionnalités qui m’avaient été demandées. Beaucoup de choses sont en « Work In Progress » pour tester ce qui marche sans faire trop ramer le navigateur.

Multi-Joueur (websocket)

L’application prends en compte un identifiant d’utilisateur permettant de partager (en websocket) les informations de la carte. Déplacement des pions, actions, chat… avec un mode MJ.

Il y a un petit chat avec la possibilité de déclencher des jets de dés « /roll D20 + 3 » (dice.js) en ligne de commande ou depuis les nameplates des pions pour gagner du temps …

Tableau Blanc

J’ai intégré entre la carte et la grille des pions un Tableau Blancs (CANVAS) sur lequel il est possible de dessiner librement. La libraire Fabric.js abstrait énormément de concept comme la possibilité de réajuster les objets vectoriels, ou streamer l’état du tableau. Je suis resté sur des concepts très simple car je trouve que les CANVAS consomment énormément de ressources.

Murs et Ombres

J’ai utilisé la mécanique du tableau blanc pour rapidement saisir l’emplacement de murs (en 2D uniquement)

et ainsi introduire la notion de champs de vision et d’ombres. J’ai recodé un algo très bien expliqué par Sight and Light.

Verrouillage de la Map

Le calcul des ombres se fait à la fin du déplacement d’un pions aux coordonnées x,y ce qui peut donner cette effet saccadé. J’ai donc introduis une notion de verrouillage de la carte qui désactive le déplacement / redimensionnement. Il est alors possible de faire glisser un pions qui s’aimanter vers la case la plus proche. Le calcul de la zone de vison est alors en temps réel.

Un Ecran Capacitif

J’ai remplacé le cadre infrarouge PQLab que j’avais mis en place par un film capacitif collé entre 2 verres de 3mm. L’avantage d’un cadre IR était de reconnaitre le « touch » et la taille de n’importe quel objet coupant le faisceau. Mais c’était aussi l’inconvénient d’une table sur laquelle les gens posent plein d’objets.

En capacitif, il faut de l’énergie (l’électricité du corps) pour déclencher les capacité tactile comme sur une tablette. A l’échelle d’une table la précision n’est pas aussi bonne que sur un iPad mais peut se calibrer.

Pions Capacitifs

Pour déplacer les pions il suffit d’utiliser ses doigts directement ou à travers une matière conductive. J’ai donc imprimé en 3D quelques figurines de mz4250 sur Patreon avec un filament conductif ProtoPasta via CONRAD.

Marche aussi avec les figurines en plomb 🙂

Reconnaissance de Pions

Ensuite j’ai implémenté la reconnaissance de pion en m’inspirant des travaux des éditions volumique. En gros l’idée est d’avoir « 3 pieds » sous chaque pion afin de déclencher un triple touch comme si l’on avait posé 3 doigts. C’est l’angle entre les points qui va former l’identifiant de la figurine.

Le cercle indique l’angle reconnu. La v9 a des pieds en trompette et une cale.

Une des difficultés est de trouver un compromis entre la taille du socle et la précision de la table. La version « bourrin » marche, mais je vais implémenter un algo intelligent et tolérant aux écarts …

Pion Autonome

Il y a quelques années j’avais flashé au CES sur Ozobot, un petit robot capable de suivre des lignes et codes couleur sur du papier ou un écran. Je m’en suis servi pour que le jeu pilote des figurines physiques.

La première version est en papier de Paper Forge, tenue avec une allumette et un élastique 🙂

Le verre étant réfléchissant et l’écran de mauvaise qualité la partie reconnaissance de code couleur (pour accélérer, ralentir, …) ne marche pas bien.

Par contre le moteur est suffisamment solide pour un costume imprimé en 3D !

One More Thing !

Actuellement c’est un terrain de jeu pour expérimenter ce qui pourrait être fait autour des tables connectées et des jeux de plateau. Pour être viable et passer à l’échelle il y aurait encore pas mal de boulot. Le 1er objectif a été atteint : j’ai pu lever les inconnues et points bloquants 🙂

N’hésitez pas à me faire vos retours, partager vos idées et même en parler autour de vous ! Ce projet n’a pas de business model … mais si des sociétés sont intéressées pour creuser sur le sujet alors discutons-en ! 😉

2 réflexions sur “Table Connectée, Pions et VTT

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.