Avec son Warpe, le nippon Ricoh veut les hologrammes de Star Wars dès 2022

Un écran rotatif avc persistance rétinienne c'est sympa, je suis curieux de comprendre comment ils font le 360 et si mécaniquement c'est viable cette approche.

Les hologrammes, c'est bien. Les hologrammes visibles à 360 degrés, c'est mieux. Avec son dispositif Warpe, qui devrait déboucher sur un produit commercialisé en 2022, le japonais Ricoh veut aller plus loin que l'affichage volumétrique du Looking Glass Portrait, en proposant des hologrammes visibles sous tous les angles…

via Chrome : lire l’article source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.