SARAH v5: Architecture Domotique

Attention, les choix d’architecture mis en place ne sont pas forcément judicieux pour tout le monde !

En effet, je ne suis pas domoticien, ni électronicien, mais plutôt Geek / Informaticien (très occupé), vivant dans un pavillons qui a plus de 100ans. Je suis preneur de tous vos conseils !

De nos jours, l’interaction avec la maison doit aussi pouvoir se faire depuis la voiture, le travail, en mobilité sur son smartphone, etc … le cerveau de SARAH est donc hébergé dans le cloud, orchestré par Node-RED sur un Ubuntu dans (Azure, GCP, OVH, etc …)

Dans une logique M2M, à l’image des réflexes du corps humain, les objets peuvent communiquer entre eux: appuyer sur un interrupteur pour allumer une lampe. Mais à une plus grande échelle, la maison devient un méta objet connecté dont le cerveau prends des décisions en tenant compte des stimuli intérieur et extérieur.

Nous avons mis en place une architecture similaire chez VISEO sur nos miroirs connectés Microsoft/Google et Amazon. L’UI/UX fonctionnant sur la même logique que les PWA qui vont chercher des l’info dans le cloud quand c’est possible.

En complément, différents services sont utilisés pour faciliter l’accès aux objets sans réinventer la roue :

  • IFTTT est utilisé comme proxy permettant de piloter les nombreux objets n’exposant pas encore d’API en 2018 !
  • Eedomus est une box domotique multi-protocole qui jouera le rôle de passerelle entre les protocoles domotique et le cloud
  • Différents services d’IA de Microsoft et Google sont utilisés pour rajouter de la magie (sans réinventer la roue)
  • AirTable (un autre outil fantastique) est utilisé pour les données avec une faible volumétrie.
  • Je n’ai pas encore de solution pour les données de Télémétrie, une approche Azure IoT Edge + Power BI est un peu too much … 🙁

Bref, un gros changement par rapport aux v3 et v4 de SARAH dont le serveur était entièrement dans la maison.

Ce billet fait partie d’un ensemble d’articles décrivant la manière dont je gère ma domotique avec SARAH v5:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.