Dagoma: Premiers retours d’expérience !

Et voilà après avoir longtemps résisté … j’ai craqué ! J’ai fais l’acquisition d’une Dagoma Discovery 200… Entre autre à cause des bons retours de Steph Le Boisselier et surtout pour apprendre (comme toujours trop de gens parlent sans expérimenter) !

Elle est arrivée dans son carton, montée et calibrée, la première impression était parfaite !

Pourquoi faire ?

J’ai parcouru 800 pages de Thingiverse sans être vraiment convaincu. Beaucoup de choses inutiles que l’on peut acheter sur Alibaba. Mais j’ai craqué sur ce projet de tuile Colon de Catan:

L’impression d’une tuile prends plus de 4H, 10.85M et 33g en qualité normale, 6h36, 10.59M et 32g en qualité fine… ce qui donne (en normale):

L’auteur de ces tuiles a fait un mashup de plusieurs idées, dont l’utilisation de billes aimantées pour coller les tuiles !

Open SCAD

L’impression 3D sert a faire du sur mesure ce qui est aussi formidable pour réaliser le form factor de l’électronique ! Raspberry Pi, MetaWare, etc …

La Dagoma imprime des fichiers STL que l’on peut télécharger ou créer à partir d’un logiciel de modélisation 3D. C’est le cas d’OpenSCAD (mis en avant par Sculpteo) qui permets de « coder » son design ce qui permets d’être très précis !

Ce qui donne des résultats sympa :

C’est un rendu rapide (0.20mm) étrangement j’ai des trous dès que le design est un peu trop fin ? Avez-vous des préconisations ?

Je ne m’explique toujours pas par quelle magie l’imprimante est capable de déposer une couches plus large que la précédente comme pour les angles du dé !?

Mes questions de N00b

Fine ou Standard ?

Faut-il imprimer en qualité fine ou standard ? Car effectivement doubler le temps pour passer de 3H à 6H ça fait vraiment réfléchir …

Gestion des consommables

C’est cool, chaque objet consomme peu de fil. Ma première impression a été un dérouleur ! Malgré tout c’est le bordel 🙁

J’ai l’impression d’avoir un tuyau d’arrosage ! Le noir se trouve piégé entre le bleu et le vert … je ne sais pas si il faut que je coupe le fil ou pas … comment gérer le changement de fil … trouver un meilleur dérouleur … bref pour le moment je surveille mes impressions…

D’ailleurs quelle couleur faut-il prendre ? J’ai choisit Blanc et Argent pour peindre derrière …

Entretien

L’imprimante est assez bruyante, je ne sais pas si l’on peut la mettre dans un carton ou au contraire si il est préférable d’ouvrir la fenêtre pour faire circuler l’air…

Après quelques impressions, des petits bruits … je ne sais pas quand il faut la graisser ?

J’utilise un BuildTalk que je nettoie avec un peu d’alcool à 90°. Les pièces adhèrent SUPER bien, trop même ! Il faut se battre pour les décoller, je ne sais pas si il y a une astuce ?

Peaufinage et Peinture

Ce sera pour un prochain billet … il faut que je trouve le matériel pas trop cher pour poncer, découper et peindre les pièces.

Conclusion ?

Bon on va pas se mentir, imprimer un objet c’est comme télécharger une image depuis un modem 28.8K ! Et les trucs qu’on imprime sont souvent pour le fun et justifier son investissement !

Mais je suis agréablement surpris :

  • Le PLA est super résistant et solide
  • La prise en main d’OpenSCAD est assez simple. Donc je peux faire mes designs 3D (ce qui me faisait peur)
  • Il y a pas mal d’objets sympa qui passent très bien sur la Dagoma

Par contre je n’ai pas trouvé de design pattern:

  • Pour associer des pièces: charnière, clips ?
  • pas de vis, accroche murale, …
  • Pour courber des objets (treillis + mouiller/chauffer ?)
  • Pour faire des ressorts…
  • Pour des mashup comme avec les aimants…

Mais mon plus gros pain point actuellement est de pouvoir imprimer sans surveiller l’imprimante et les fils qui s’emmêlent.

Bref très content dans pour des usages « Jeu de Plateau » et « Electronique ».

PS: Pour les courageux qui veulent faire le montage de l’imprimante, voici l’article de Korben.

6 pensées sur “Dagoma: Premiers retours d’expérience !

  • 20 juin 2016 à 15 h 31 min
    Permalink

    > J’utilise un BuildTalk que je nettoie avec un peu d’alcool à 90°. Les pièces adhèrent SUPER bien, trop même ! Il faut se battre pour les décoller, je ne sais pas si il y a une astuce ?

    Il faut mettre un offset de 0.35mm si tu utilises le buildtak (ca peut varier selon ton montage).
    Tu peux également imprimer un dérouleur + frein pour éviter le souci de déroulage excessif vu sur ta photo, des renforts pour rigidifier le tout et des entretoises pour réduire le bruit.

    Répondre
  • 20 juin 2016 à 15 h 49 min
    Permalink

    Bonjour, je possède ce modèle d’imprimante et effectivement, je me pose un peu les même question.

    Pour ce qui est de la bobine, je réfléchis a mettre un dérouleur en hozizontale de tel sorte que la bobine soit debout, je pense que ça limitera les fils qui se mélange.De plus, la bobine a tendance à être tiré plus que le fil en fin de bobine à cause de son poids léger (ce qui fait rater localement l’impression) donc pour ce problème, je pense la poser sur un grand tapis de souris qui sont vendu au « gamer » qui prend tout le bureau, ça éviteras à l’imprimante de glisser sur le burau.

    Pour ce qui est du ponçage, j’ai testé la Dremel, mais il faut le faire à faible vitesse et ne pas trop s’attarder sur les pièces, ça a tendance a faire fondre le plastique ce qui n’est pas vraiment souhaitable ^^ . Donc je pense qu’un bon vieu papier a poncer fera l’affaire.

    Répondre
  • 21 juin 2016 à 8 h 48 min
    Permalink

    Bonjour,
    j’ai également cette imprimant, pour la bobine je n’ai aucun problème, mais je la laisse dans son carton (il sont souvent prévus pour) et là aucun problème de déroulement, pour le graissage, je n’ai pas de moment précis, je vérifie de temps en temps que les barres soit graisser. Idem, je vérifie régulièrement la tension des courroies.

    Répondre
  • 21 juin 2016 à 10 h 31 min
    Permalink

    Salut,
    j’ai également la même imprimante, j’en suis très content, sauf que certaines figurines pour mon fils ne passent pas.

    Concernant le dérouleur, j’avais eu le même soucis, j’ai résolu en mettant un dérouleur mural (juste une impression simple, pas de roulement) http://www.thingiverse.com/thing:237246 avec la gravité, plus de soucis de déroulement précoce… 🙂
    depuis plus aucun soucis, je fais tourner les impressions la nuit, je ne surveille rien.

    Par contre, je l’ai depuis 2 mois et je me pose également la question du nettoyage.
    Pour le graissage, pas encore eu besoin, mais j’avais vu qu’un peu de WD40 de temps en temps était conseillé.

    Pour la tension des courroies, j’ai déjà du les reprendre, mon plateau avait des acoups et la pièce se trouvait décalée çà partir d’un moment.

    Ma prochaine étape serait de pouvoir lancer l’impression à distance, ce qui veut dire connecter un Rapsberry Pi dessus.
    (Qui sait, pq pas lancer une impression via Sarah ? )

    Après, comme disait JP, on imprime souvent plus de trucs sympa et mignon qu’autre chose (pousse pate dentifrice, figurine et jeu pour les enfants, crochets du jeu de la pêche au canard pour remplacer les crochets métalliques qui peuvent blesser, etc… ) mais j’ai quand meme réussi à réparer mon clic-clac (support des lattes du sommier).

    Après perso j’utilise sketchup, que je ne trouve pas super précis et facile d’utilisation. Je suis en train d’apprendre blender.
    Et j’ajoute une couche d’Autodesk meshmixer pour rajouter les supports qui vont bien.

    J’ai été par contre bluffer par les litophanes (imprimer en 3D une photo niveaux de gris, une fois éclairée, on voit la vraie photo) http://3dp.rocks/lithophane/

    Et sinon, je suis toujours à la recherche de nouvelles idées de trucs à imprimer… (je pense que je vais reprendre ton idée des Colons de Catane… mes tuiles carton sont bien usées)

    Et il me restera le support des RaspPi pour le multiroom audio chez moi… en reprenant le projet de Cédric (www.maison-et-domotique.com)

    Bonne journée à tous.
    N’hésitez pas à donner vos idées.

    Répondre
  • 21 juin 2016 à 15 h 33 min
    Permalink

    J’ai également investi dans la Dagoma en plus de mon ultimaker2, elles ne sont pas comparable mais reste une bonne imprimante pour le prix.
    J’ai fais un Tuto pour installer Octoprint sur un raspberry Pi, si ça peut servir :

    http://domo.domochris.fr/

    Et le même mais avec un orange Pi one ( 4 fois moins chers que le raspberry Pi 3), Tuto fait par un ami:

    http://fabrogg.unblog.fr/

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *