Comment Google a testé l’efficacité de ses textiles connectés

“Apporter de l’interactivité dans les matériaux, c’est la première étape pour intégrer discrètement les ordinateurs dans nos vêtements” explique Ivan Poupyrev. La révolution apportée par cette technologie ? Le fait qu’elle est légère, peu coûteuse et réalisable dans d’importe quelle usine de tissage au monde. Cette technologie a été rendue possible grâce à la miniaturisation sans fin des composants électroniques. Le vêtement intègre donc un système électronique miniature qui permet d’utiliser les fils conducteurs et de convertir les informations en actions. Avec un tissu connecté, l’idée est de créer une nouvelle forme d’interface, plus intuitive et accessible, plus besoin de sortir son téléphone de sa poche, plus besoin d’utiliser les touches de son écran tactile…

Source : Comment Google a testé l’efficacité de ses textiles connectés – H+ MAGAZINE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *