ParisWeb 2013 : Retours sur ma présentation de SARAH

Voilà ParisWeb c’est fini ! Ce fut l’occasion de rencontrer plein de gens travaillant dans le Front End et intéressés par l’Internet des Objets.

Voici les slides de ma présentation. Les vidéos sont sur le site pour compléter le PDF. Je vous invite à regarder aussi la présentation de Avi Itzkovitch qui a fait débat.

L’objectif étant de parler usages je n’ai pas fait de démo. les vidéos de Jérome et Pascal ont suffit à convaincre.

Quel angle pour nos métiers du web ?

Depuis 10ans nos métiers se dirigent vers le monde physique. Le mobile n’est que la première étape. SARAH remplace le navigateur par d’autres formes d’interactions vocales, gestuelles, etc…

Quel standard ?

L’internet des objets est chaotique, l’objectif n’est pas d’imposer un standard mais de fournir une couche d’abstraction pour nos métiers. L’idée n’est pas de réinventer la roue en tant que box domotique pour implémenter tel ou tel standard mais de se placer au dessus pour tout piloter.

Quelle mécanique ?

Une requête HTTP (universelle et simple) dont les paramètres sont passés en JSON à une arborescence de plugins. Chaque plugin parlant dans le langage d’un objet. Un moteur de règles à la IFTTT pour les relier.

Je ne l’ai pas précisé lors de la conf, on distingue 4 types d’objets (cf. slides):

  • Tout ce qui parle déjà en HTTP (XBMC, Box, Pushover, etc…)
  • Tout ce qui est interrogé periodiquement via un CRON (Gmail, Calendar, …)
  • Tout ce qui est web virtuel, sans objet physique (Allociné, Météo, …)
  • Tout ce qui est non standard (UPnP, Protobuff, InfraRouge, etc …)

Quelques questions ?

Etant à ParisWeb, les gens m’ont posé des questions spécifiques:

Sécurité

SARAH est un framework et non un produit, il faut rajouter une couche de sécurité. N’étant accessible que depuis l’intranet de la maison cela limite les risques.

Microsoft

Les utilisateurs veulent un truc qui marche. Le Kinect est un objet formidable. Et les API de Microsoft sont très avancées (cf. précédent article). A priori le Kinect2 sera encore plus révolutionnaire !

Accessibilité

Beaucoup d’échanges sur le sujet de l’accessibilité. Concrètement SARAH fournit les briques de base pour pallier aux handicaps visuels , sonores, etc … Et surtout permet de limiter les frais liés à des produits « spécifiques » hors de prix.

Mais il reste encore à inventer les usages concrets, souvent chaque cas est différent. Et il faut garder en tête que ce n’est qu’une aide qui peut « bugguer », sans label, etc …

Enfin bref !

Merci à tous ! Merci à ParisWeb ! A l’année prochaine !

Pour poursuivre la discussion c’est sur Google Plus. Et pour tester c’est très simple !

L’équipe ParisWeb mettra certainement des photos et vidéos en ligne prochainement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *